Incendie dans nos chais

Nous avons subi un incendie dans nos chais, le dimanche 18 décembre , vers 15 h.00
voici, succinctement résumé, les faits par le Journal L’Union local :

incendie-photo-valentineincendie-texte-valentine

 

En réponse à tous vos messages, voici un peu plus en détail, la situation au 1er Janvier 2017.
L’origine du sinistre serait électrique, un court-circuit aurait embrasé l’isolant qui couvrait le plafond des chais.
Tous nos vins de la récolte 2016 ainsi que les vins de réserve étaient logés en barriques, demi-muids et foudres dans ces chais.
Il a fallu dans un premier temps soutirer tous les vins de ces barriques et ensuite sortir toute la futaille
pour juger du dégât, occasionnés sur les fûts et les vins contaminés par cet incendie.
Des amis vignerons sont venus spontanément nous apporter leur aide pour replacer tous ces vins dans des cuves, en attendant le passage et les avis des experts pour la suite à donner à ces barriques et ces vins.
Encore Grand Merci de l’aide matérielle & manuelle et le soutien moral apportés par les amis vignerons : Famille Tarlant, Famille Benoît Lahaye, Mathias Porgeon, David Bourdaire, Famille Bérèche, Famille Laherte, …
ainsi que tous les autres qui nous ont proposé leurs services.

Tout est maintenant rangé :
Voir la photo de Delphine : A V A N T &  A P R E S
ci-dessous :

incendie-photo-avant-apres

De l’avis des experts les barriques et demi-muids sont hors d’usage, contaminés par les flammes et les odeurs fétides de plastiques.
Pour les 2 foudres leur destin est encore suspendu aux résultats d’analyse de carottages de leurs bois.
Les analyses sont en cours … on espère que ces 2 foudres, les pièces maîtresses de nos chais, seront indemnes de toute pollution et seront récupérables, car nous y sommes sentimentalement très attachés
des futailles qui gardent la Petraea , acquis par un achat participatif / par crowdfunding de Fundovino.

incendie-foudres-fin

Pour les vins, des analyses moléculaires vont être réalisées début janvier.
Ce sont les résultats de ces analyses et l’avis des experts qui déterminera la destinée de nos vins.
On espère qu’ils ne seront pas tous pollués, et que nous pourrons produire quelques bouteilles de ce millésime difficiles ainsi que sauver la base de vins de la Cuvée Perpétuelle Petraea.

Ce ne sont que des dégâts matériels ( pour positiver),
cependant c’est une situation angoissante d’attendre les résultats de toutes ces analyses et de connaître la destinée de nos vins de la Récolte 2016 et de nos vieux et fidèles foudres .
Fin Janvier nous seront fixés.

En attendant, c’est le défilés des artisans locaux : électricien, plombier, couvreur, … et tonnelier,
qui vont nous établir des devis pour la remise en état et la remise en fonction de nos chais et de l’ensemble de nos bâtiments , où nous n’avons pas d’électricité … et pas lumière.

A suivre…

Ce billet pour tenter de répondre à tous les messages de sympathie, ainsi qu’à toutes les questions qui nous sont posées.

> >> Samedi 11 Février 2017les suites

Pour vous donner des nouvelles de ce violent incendie qui s’est déclaré dans nos chais la veille de Noël, qui nous a touchés et perturbés encore aujourd’hui.
Encore Grand Merci de tous les témoignages de sympathie, d’amitié et le réconfort apportés par toutes les personnes  rencontré sur les salons des vins de Loire à Angers : Vignerons – Vignaioli, Cavistes, Restaurateurs, Sommeliers, Importateurs, Amateurs de Vins, Chroniqueurs de la Presse du Vin …
Vous nous apportez toutes et tous du baume au coeur.
Dans leur élan de solidarité spontanée :  Grand Merci à Pierre Guigui – Amphore ;
Grand Merci à Patrick Böttcher – Vini Birre Ribelli ; Grand Merci au Journal local L’Union…
et un Grand Merci à toutes les * familles adoptives * qui ont réservé l’accueil et les bons soins
à toutes nos barriques orphelines.

Maintenant :
– Nous avons reçu les résultats des analyses moléculaires de nos vins exposés aux flammes et fumées.
Ils sont indemnes de toute pollution chimique.
– Après analyses des bois, nos 2 gros foudres seront sauvés, après un rabotage extérieur de 2 mm,
remplacement des cercles et vernissage de finition.
C’est un soulagement financier et sentimental, car ils représentent pour nous le coeur des chais.
– Tous les artisans (électricien, peintre, plombier, couvreur,  … ) nous ont fourni leurs devis,
prochainement nous aurons l’aval des assurances pour commencer les travaux.
Il nous faudra aussi remplacer toutes les barriques … c’est en cours.
– Début Mars, nous allons refaire une dégustation de tous ces vins,
pour juger plus finement leurs caractères organoleptiques, parachever la dégustation effectuée le lendemain même de l’incendie, pour séparer les vins sains et ceux touchés par les odeurs fétides (15 %).
Nous attendons avec impatience, la 2 éme dégustation qui confirmera ou infirmera quels vins sont effectivement sauvés des flammes.
Une prise de mousse est en cours sur ces vins, afin d’apprécier si des arômes malsains ne s’expriment pas sous l’influence des bulles.

Voilà, l’avenir de cette vendange 2016 et de nos vins de réserve est encore incertain.
Wait and see.