champagne - labour de printemps 2009C'est, en début de mois d'Avril, les dernières parcelles de vignes à tailler dans les bas de coteaux, les plus gélifs. Retarder la taille, afin de retarder la pousse et ainsi épargner les bourgeons les plus exposés d'une éventuelle gelée de printemps, en pèriode sensible de lune rousse et des saints de glace.

A la vigne encore, faire le tour de chaque rang, de chaque parcelle pour remplacer les manquants, muni d'une bêche et d'une bonne pioche, d'un panier rempli de tourbe blonde et d'une poignée de plants.
On en profite pour supprimer les touffes éparses d'herbes rebelles de chiendent, de rumex (oseille à cochon), les racines de pissenlits collées aux vieilles souches, ...
Terminer de lier au fil les dernières charpentes.

A la vigne toujours, c'est maîtriser l'herbe qui, avec les beaux jours, les premièrs rayons de soleil et à la faveur des pluies printanières généreuses, se développe et envahit rapidement les rangs.

champagne - labour de prrintemps 2009Aux chais, c'est préparer les futurs assemblages en dégustation avec la déclinaison de nos 20 échantillons de crus, de grand cru, de cépages, de terroirs des vins clairs 2008 et des vieux vins de réserve qualitative.
Et puis, programme d'assemblage établi, mettre en oeuvre l'assemblage proprement-dit , en tirant des barriques, des pièces champenoises (barriques traditionnelles de 205 litres ), des demi-muids, des foudres ou des cuves ... les crus, les cépages, les vieux vins de réserve dans les proportions établies, bien suivre la partition pour un premier concert.

S'ajoute à tout cela, à notre emploi du temps déjà bien chargé d'avril, quelques salons importants qu'il convient d'honorer, pour présenter en début de saison les nouvelles cuvées, les nouveaux millésimes disponibles tout au long de cette année.
Faire salon, cela prend quelques temps : préparer les fiches techniques, les premiers échantillons, établir son déplacement (réservation d'hôtel, véhicule bien révisé / pour les longs trajets, contacts et éventuelle livraison, papiers administratifs de transport / DAA, DSA, ...), + la logistique froid à bien assurer (on arrive parfois sur des salons où il n'y a ni frigo, ni glaçons, ... du vin de Champagne servi chaud réjouit rarement le chaland...) ... aussi, après le beau Salon de Villa Favorita, près de Vérone, et après la 1ere édition du Salon champagnard Terres et Vins de Champagne (qui, pour une première, a remporté un franc succés dans une ambiance sympathique, amicale et conviviale / voir les premiers commentaires des visiteurs Peter Liem et le Blog d'Olif) ...

labour-de-printemps-vigne-champagnePour ma part, cette semaine ensoleillée fût consacrée aux labours légers, un deuxième passage des charrues d'été (griffons + coeurs), jusque vendredi à 15 heures ... où j'ai quitté le siège de mon Loiseau 746 pour reprendre le volant de ma petite Ford Mondéo, afin d'aller retrouver les vignerons de SEVE pour l'assemblée générale, qui avait lieu cette année en Bourgogne, à Beaune, chez Louis Jadot.

Je retrouvais là, les champenois de la Marne Pascal Agrapart, Pascal Leclerc-Briant, un vigneron de Montgueux - Didier Doué, ainsi que des vignerons venus des différentes régions : Jean-Michel Deiss, Patrick Baudouin, Marc Parcé, Jean-Pierre Amoreau, Jean Thévenet, Philippe Pouchin, Henry-Frédéric Roch, ...
Nous avons été accueillis chaleureusement par Louis Jadot dans leurs nouveaux locaux route de Savigny.
Une A. G. animée, ponctuée d'une visite de chais et d'une dégustation des meilleurs crus 2007 et 2006 de Louis Jadot, en blancs et rouges, ainsi qu'un copieux repas où nous était servi entre autres grands vins un superbe Corton Charlemagne 1994.